4 résultats affichés

Le handpan est un instrument de percussion moderne qui a vu le jour en Suisse au début des années 2000. Ce nouvel instrument offre une expérience musicale unique et découle de la famille des instruments idiophones. Dans cet article, nous dévoilons les caractéristiques principales de cet instrument, ainsi que son processus de fabrication et les critères à prendre en compte lors de l’achat d’un handpan.

L’origine et l’évolution du Handpan

Le handpan s’est popularisé grâce aux fabricants de handpans et de hang drums. Au fil du temps, d’autres créateurs ont émergé et ont attribué divers noms à leurs réalisations, mais c’est effectivement le terme générique « handpan » qui s’est imposé comme étant le plus utilisé pour désigner cette nouvelle famille d’instruments.

Il est important de noter que le handpan est un instrument diatonique, c’est-à-dire qu’il ne comprend pas toutes les notes de l’échelle chromatique comme un instrument plus classique tel que le piano ou la guitare. De ce fait, selon le modèle choisi, le handpan peut produire différentes gammes de notes et avoir des sons très différents d’un modèle à un autre.

Les matériaux utilisés dans la fabrication des Handpans

La création d’un handpan requiert beaucoup de précision et de savoir-faire. Les artisans utilisent principalement trois types d’acier pour leur fabrication :

  • Acier brut
  • Acier inoxydable
  • Acier nitruré

Le processus de fabrication des Handpans

1. La création des coques

La première étape dans la réalisation d’un handpan consiste à choisir les tôles en métal pour confectionner les coques qui formeront l’instrument. L’artisan forme alors les deux coques qui composeront le handpan à partir d’une tôle d’acier plate.

L’une des techniques utilisées pour façonner les coques s’appelle le repoussage. Avec cette méthode, l’artisan se sert d’une machine capable de faire tourner l’acier sur lui-même tout en exerçant une pression pour mouler et obtenir la forme souhaitée.

2. Les notes et l’accordage

Une fois que les coques sont réalisées, il est temps pour l’artisan d’accorder le handpan et de lui donner ses notes. Pour cela, il faudra marteler avec précision la coque supérieure qui créera ainsi la note centrale ainsi que les notes entourant le ding (la note centrale).

Aujourd’hui, de plus en plus de fabricants ajoutent des notes supplémentaires sur la coque inférieure afin d’offrir un éventail plus large de possibilités acoustiques.

3. L’assemblage des coques et les finitions

Après avoir accordé les coques supérieure et inférieure, celles-ci doivent être collées ensemble pour obtenir l’instrument final, appelé handpan ou hang drum. Une fois assemblée, l’instrument devra être réaccordé plusieurs fois pour stabiliser ses notes.

Il faut noter que le handpan peut également être joué avec des baguettes ou d’autres types de maillets.

Les critères à considérer lors de l’achat d’un Handpan

Le choix d’un handpan n’est pas toujours évident, surtout lorsque l’on découvre pour la première fois cette famille d’instruments. Pour vous aider dans votre sélection, voici une liste de différents critères à prendre en compte :

  • Le prix de l’instrument et votre budget
  • Le nombre de notes différentes sur le handpan
  • Le type d’acier et les matériaux employés pour la fabrication du handpan
  • La gamme de notes et la fréquence de l’instrument

N’hésitez pas à consulter notre guide complet sur les handpans pour découvrir plus d’informations et choisir l’instrument qui vous convient le mieux. En somme, le handpan offre une expérience musicale unique et captivante pour les musiciens chevronnés et débutants. Son aspect accessible et sa sonorité harmonieuse en font un instrument très apprécié dans le monde entier.